El Chalten avec les enfants

El Chalten, l’improvisation, le vent et nous.

El Chalten avec les enfants

El Chalten avec les enfants

El Chalten avec les enfants

El Chalten avec les enfants

El Chalten avec les enfants

El Chalten avec les enfants

Nous avons quitté El calafate pour remonter vers El Chalten. Maintenant on est rodés, on fait vite les valises, et on va vers la gare routière…après avoir fait 12 photos avec la dame de l’hôtel qui n’arrivait pas à lâcher les enfants 😉

Une fois n’est pas coutume, on en a un peu marre de manger froid dans le vent, stop le picnic, on s’arrête dans une bonne « confiteria » manger de la quiche bien chaude et un jus de fruits frais. Le temps presse, on s’achète un petit dessert pour dans le car.

Pas grand monde dans ce car, grand luxe on a un siège chacun, quasiment entièrement inclinable : sieste de 3h pour les enfants, les parents profitent du joli paysage.

On arrive à El Chalten, c’est un peu mort… On essaie de trouver une activité pour le lendemain : assez limité, ici les gens viennent pour la randonnée… on fait les courses et Rudy part à la recherche de transports pour la prochaine étape.

Mauvaise surprise…pas de bus avant mardi pour aller à Bariloche, là où on souhaite aller et on a clairement pas envie de rester ici plus longtemps (il fait froid, on ne dort pas très bien car il n’y a quasiment aucun rideau et les journées sont ici très longues : le soleil se lève vers 4h50 et se couche vers 22h30 ! et en plus on n’a pas de connexion !)

Il faudra donc retourner à El Calafate dimanche pour remonter ensuite, soit en bus qui dure 30 heures, soit en avion : c’est le même prix, va pour l’avion ! 

Il faut maintenant trouver un minimum de connexion pour booker tout ça. Ça arrange les enfants qui ont bien envie de rester tranquilles entre tablette, legos et cahier de vacances.

Le problème n’est pas réglé mais on part en balade essayer de voir la fameuse montagne Fitz Roy, c’est quand même pour ça qu’on est venus ici, avec en tête de faire un bon goûter crêpes…

La balade est sympa, les enfants assurent et grimpent comme des chefs. Là haut, on a un belle vue…et toujours ce vent. (on a bien fait de garder les écharpes de Chris et Fouc’ dans les valises 😉 !)

Un bon plat de pâtes à la maison plus tard, Rudy repart à la quête d’un billet d’avion pour Bariloche. Il rentre bredouille, et moi je loupe mes crêpes, impossible à cuire dans ces ù^$=/à)% poêles. Les enfants aiment quand même mes « boudins » de crêpes, et nous, on se dit que pour une fois, on va improviser…On va prendre le car jusque El Calafate, on ira à l’aéroport..et on verra sur place où le vent nous emmènera !

En attendant, on se glisse sous la couette tous les 5 devant « le Petit Prince ».

Le lendemain, nous partons donc pour El Calafate en car (3h), munis d’empanadas pour tenir le coup (ce sont les spécialités argentines  : des chaussons fourrés, un peu comme des quiches mais en chaussons). On arrive à l’aéroport : la dame du guichet nous facture 2* le prix de l’internet pour les billets, on renonce, on essaie de se connecter en wifi à l’aérport : ça ne marche pas. Je fais du charme à 2 gars du stand « rent a car » pour leur demander leur PC, ils acceptent, Rudy fait les recherches en ligne : pas possible de booker avant le lendemain. On retourne au guichet en se disant, que même plus cher, on les prend ces billets, ça nous évitera de repartir en ville trouver un hôtel et repartir le lendemain. Miracle : le prix des billets a baissé…Banco !

Nous voilà donc en route pour Bariloche. 1h30 plus tard, on atterrit, il nous reste à trouver un hôtel et un moyen pour y aller…Rudy s’y attèle et trouve bien sûr une solution. Il est 20h, les 2 grands commençaient à s’endormir dans la voiture…On découvre l’appartement : les enfants sont surexcités (où trouvent-ils cette ressource ???) : il y a un sapin dans le hall de l’hôtel et il y a une baignoire dans la chambre !

Il pleut des cordes et on est crevés, on se fait livrer 2 pizzas, on se connecte pour vous écrire et découvrir que le FN n’a finalement aucune région (et que le PSG a gagné…) et dodo !

Je crois que demain, on a tous envie d’une journée off. Un dimanche un lundi, c’est pas mal non ?

On vous laisse avec ces quelques photos d’El Chalten, qui ne restera clairement pas dans nos meilleurs souvenirs. Je pense que ce n’est pas véritablement une destination « kids friendly » (le top là-bas c’est les randonnées), il y avait trop de vent (on commence à saturer), une mauvaise connexion internet qui ne nous a pas permis de planifier la suite, et des nuits…un peu écourtées. Ou peut-être qu’on était juste un peu fatigués pour apprécier pleinement…

Belle semaine à vous, je crois que c’est (déjà !?!) les vacances scolaires vendredi !

El Chalten avec les enfants

El Chalten avec les enfants

El Chalten avec les enfants

El Chalten avec les enfants

El Chalten avec les enfants

El Chalten avec les enfants

El Chalten avec les enfants

 

El Chalten avec les enfants

El Chalten avec les enfants

El Chalten avec les enfants

El Chalten avec les enfants

El Chalten avec les enfants El Chalten avec les enfants

Facebook Comments

Categories: Argentine - Chili, Itinéraire

8 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *